Coaching personnel pour hommes ou femmes, étudiants, Responsables d'équipe,ou de famille, cadres, managers, ou dirigeants de PME. Ce site offre une approche du coaching par les neurosciences, le fonctionnement de la mémoire à long terme et les instincts de survie. Une démarche inspirée de la TCC ou Thérapie Cognitive et Comportementale. Fort de son expérience des hommes, des femmes, de l'entreprise, de l'industrie et de l'organisation, un coach qualifié, diplomé de l'école Transformance, vous accompagne en ligne au téléphone, par mail ou en entretien direct sur cinq entretiens pour apprendre à faire autre chose, autrement... une autre vie. Accueil > Le cerveau > Ethique

Un coach qualifié, ayant une expérience de l'entreprise, de l'industrie et de l'organisation, peut vous accompagner :

en ligne au téléphone, par mail ou en entretien direct.

La dimension spirituelle au coeur du management

Le coaching des dirigeants d'entreprise peut souhaiter prendre en compte la dimension spirituelle de la personne. Certains dirigeants souffrent de ne trouver que des accompagnateurs spirituels peu inscrits dans la logique et les exigences de l'entreprise ou alors des coachs peu conscients de la dimension spirituelle.

Certains chefs d'entreprises souhaitent verifier le sens éthique de leur management. Cela rejoint le souci d'une certaine cohérence dans leur vie. Ils désirent humaniser les relations dans leur activité en considérant que les collaborateurs sont d'abord des personnes.

D'autres, à un tournant de leur vie recherchent un nouvel équilibre entre gestion et spiritualité : "ni un requin parmi les requins, ni le poisson qui va se faire manger par les autres".

Parfois, en pleine crise de responsabilité, ils doivent faire face à un plan social. Ils se sentent alors habités par une exigence éthique ou spirituelle forte.

D'autres dirigeants encore sont conscients d'avoir un service à rendre à la société, une « vocation », et il est important qu'ils puissent continuer leur tâche.

Pourquoi Dieu aurait-il déserté les entreprises, s'il se trouve là des hommes et des femmes qui le cherchent ? Pourquoi se détournerait-il de ce domaine si important pour notre société ? Au contraire, on rejoint ici l'intuition chrétienne, reprise par Vatican II et si souvent soulignée par Jean-Paul II, selon laquelle tous les laïcs sont appelés à répondre à l'appel de Dieu dans la société. Y compris, donc, les chefs d'entreprise.

Les propostions concrètes des entrepreneurs et dirigeants chrétiens

. Rechercher les marges de liberté dans l'entreprise pour un monde meilleur Y cultiver l'harmonie et la cohérence au plan spirituel, familial, professionnel.
. Etre présents dans l'environnement et la cité
. Agir ensemble pour une plus juste répartition de la richesse
. Accueillir les exclus - Reconnaître leur contribution
. Maintenir les hommes debout - Faire reculer les limites "économistes" du Marché pour qu'il devienne "instrument du Royaume"
. Permettre à chacun, entreprise, salariés et partenaires extérieurs, de rester libres.

Cette liberté, gage de responsabilité, s'exerce par l'écoute, l'accueil, la formation, l'adhésion à des objectifs partagés.

Ainsi, le dirigeant sera acteur et témoin de la présence de Dieu sur Terre.

Marie-Christine Bernard - Théologienne

"Le guide spirituel : un ancêtre lointain du coach ou un autre du coach ?"

Le guide spirituel est un ancêtre du coach en effet, car l’un comme l’autre se trouve sollicité en raison d’une sagesse acquise par l’expérience et le retour réflexif sur cette expérience. Cette sagesse est capacité d’exercer sa liberté dans une habitude d’éveil et de discernement qui permet de « vivre juste pour atteindre la sérénité » comme on dit de « viser juste pour atteindre sa cible ».

Mais le guide spirituel est en même temps l’autre du coach : en effet, le guide et le guidé qui cherchent à faire un chemin spirituel se réfèrent l’un et l’autre à un tiers présent sur le mode de l’absence. Ce tiers, transcendant, reçoit le nom de Dieu dans la tradition chrétienne par exemple, mais il faut toute de suite rappeler que ce terme explosif doit pouvoir être saisi dans ce qu’il veut dire. En l’occurrence ici, il peut être remplacé par Amour, Vie, Esprit. Les traditions spirituelles chrétiennes assument très bien ces équivalences.(..)

Le coach se situe plus comme compagnon, comme « premier de cordée » utilisant son expérience du terrain pour permettre à l’autre de le parcourir.

Pour le guide spirituel chrétien, le « premier de cordée », c’est le Christ.